Ebénisterie d’Art & Cuir

Le cuir m’enchante, le cuir m’anime, le cuir…je le sublime.

« Le cuir est l’un de mes matériaux de prédilection. »

C’est notamment de la fameuse Tannerie Rémy Carriat située à Espelette que proviennent les cuirs utilisés par Hermès ou Lancel pour fabriquer leurs merveilles. Leur rendre visite m’inspire beaucoup, sentir les odeurs, les couleurs… J’aime utiliser mes cinq sens pour travailler cette matière vivante.

J’ai choisi cette matière car elle est noble et a passé toutes les modes. Elle perdure et signe une espèce d’éternité, elle représente pour moi un trait d’union animal intergénérationnel et reste synonyme de luxe.

Les peaux ont effectivement cette particularité d’être vivante, ce qui peut également être une contrainte. J’ai choisi de détourner la façon artisanale de travailler le cuir, je pratique le tissage: je découpe des bandes, c’est ici qu’il faut avoir la main sûre et le coup de main. Il faut tendre les peaux, faire attention aux défauts et laisser les flancs de la peau qui ne s’utilisent pas. Les chutes (cuir non utilisable) sont nombreuses. Je compose mon tissage comme un tableau, je peux le décliner sous forme de grands panneaux qui deviennent des têtes de lit assorties aux intérieurs de mes clients. Il s’agit là d’un produit sur mesure d’une grande complexité. Je peux fabriquer mes assises, mes dossiers, ou encore, en intégrer où bon me semble et suivant ma créativité du moment. Je peux la mélanger à des matériaux dit « design » comme le valchromat ou encore au bois massif. Ce tissage a aussi des vertus acoustiques. Quand je décline le tissage en revêtement mural, il insonorise une pièce.

« Le cuir m’enchante, le cuir m’anime, le cuir…je le sublime. »